C’est le moment...
Repiquer ses plants en pleine terre !

Si vous êtes un jardinier aguerri, vous avez surement déjà du entendre parler des Saints de Glace, emprunts à de nombreux mythes depuis le Moyen-Âge, ... mais qui restent une référence pour les jardiniers et les agriculteurs. Cette période indique traditionnellement que les gelées sont passées et qu’il est sans risque d’effectuer ses plantations. Elle a lieu toutes les années à la mi-mai. Vous l’aurez donc compris, vous pouvez repiquer vos plants en pleine terre sans crainte. On observe au même moment un phénomène de lune descendante, du 6 au 19 mai, qui est aussi très favorable aux plantations. Cela permettrait à la sève de descendre plus rapidement vers les racines et favoriserait donc l’enracinement des plantes. Alors n’attendez plus pour effectuer toutes vos plantations !

C’est le moment...
Des tomates à faire rougir !

C’est vrai qu’il n’est pas toujours facile de déterminer le bon moment pour semer ses fruits et légumes, d’autant plus qu’il existe souvent des petite... s subtilités. Laissez-nous vous apporter un éclairage aujourd’hui sur le légume-fruit que l’on aime consommer tout l’été, aussi bien en salade, en tarte ou bien farcie : la tomate. Si vous êtes le jardinier plutôt en avance, alors dès le mois de février vous pouvez semer vos tomates en godet afin d’assurer leur floraison toute la saison. Si vous êtes le jardinier plutôt ponctuel, vous pouvez semer vos tomates en pleine terre en ce moment-même, c’est le bon timing ! Mais attention, selon les régions il est recommandé d’attendre que les Saints de Glace soient passés (mi-mai) afin d’éviter tout risque de gel. Si vous êtes le jardinier plutôt à la bourre, sachez qu’il existe aussi la solution des plants de tomates qui vous permettront tout de même de déguster de bonnes tomates bien fraîches cet été. Autre petite astuce, valable pour tous les jardiniers : le souci et l’œillet d’Inde sont les plantes compagnes appréciées des tomates. Elles vont s’entraider mutuellement et permettre leur croissance en harmonie, aider à éloigner les insectes et lutter contre certaines maladies.

C’est le moment...
Avez-vous la tête au carré ?

Dans la vie, il n'y a pas que le carré de l'hypoténuse, le carré d'as, ou le carré d'agneau ! Pour les aficionados du jardin pratique et contenu, carr... é rime avec potager. L'indémodable structure, modulable à votre guise, a toujours autant le vent en poupe. Taille, matériau, le champ des possibles est très large, tant que vous choisissez la bonne exposition : ensoleillée et à l'abri des vents. Ensuite, laissez parler votre imagination et vos envies. Toutes les cultures sont possibles dans votre carré. Jouez avec les plantes compagnes pour favoriser les bonnes associations, amusez-vous avec les couleurs - tomates rouges, courgettes jaunes, salades vertes, aubergines violettes - et n'oubliez pas la rotation des cultures d'une saison à l'autre. L'avantage : votre carré peut évoluer au fil des mois. Besoin d'idées et de conseils ? Rendez-vous dans « Envies de jardin » sur l'article « Carré potager : je me lance ! » . Avec le carré potager, le jardin tourne rond !

C’est le moment...
Cette année, c’est chez vous que l’herbe sera la plus verte !

Les beaux jours arrivent, le printemps est à l'horizon et avec eux des envies de détente et de partage au jardin... Pour préparer la saison des barbec... ues, c’est sur votre écrin de verdure qu’il faut se concentrer ! Et ça tombe bien, vous êtes dans les temps pour préparer votre gazon : c’est avant tout une question de moment. En effet, pour favoriser une pousse rapide, dense et limiter au maximum l'apparition de mauvaises herbes, deux périodes sont idéales pour semer. Le printemps : juste à la sortie de l’hiver lorsque le sol se réchauffe et que les pluies sont régulières. L’automne : le sol est encore chaud de l’été et les pluies sont abondantes et régulières, permettant ainsi une levée dans les meilleures conditions. Pour créer ou recréer un beau tapis vert cet été, nous vous avons préparé la TO DO LIST idéale ! Commencer par retourner la terre avec une fourche bêche. L’objectif est d’éliminer un maximum de pierres, racines et mauvaises herbes. Technique de pro : le faux semis ! Une technique idéale et 100 % naturelle pour limiter le désherbage. Son principe se résume à préparer le sol comme si le but était d’y semer des graines alors que rien n’y sera mis en terre. Une fois le sol travaillé, les graines, ainsi que des herbes et plantes indésirables vont germer et se développer. Sans attendre qu’elles dépassent le stade de plantule, il suffira de les éliminer. Le faux semis se pratique environ 15 jours à 1 mois avant de faire des semis de gazon en pleine terre. Puis, ratisser pour affiner la terre et combler les trous éventuels. Une fois la terre prête, semer le gazon sur sol sec de manière régulière en croisant les passages. Ratisser de nouveau pour enfouir les graines et passer le rouleau pour maximiser leur contact avec le sol. Enfin, arroser en pluie fine, régulièrement et de préférence en fin de journée ! A noter, c’est aussi la période idéale pour regarnir votre gazon ! Pour ce faire, il sera nécessaire de passer le scarificateur et d'effectuer un sur-semis pour renforcer le gazon et limiter la présence des mauvaises herbes ! Alors, on parie que cette année c’est chez vous que l’herbe sera la plus verte ?

C’est le moment...
Un sol amendé, pour de belles récoltes cet été !

Votre jardin est certainement resté endormi pendant quelques mois mais il est maintenant l’heure de le réveiller ! Amender, enrichir, nourrir, structu... rer, … C’est le moment de chouchouter votre sol en prévision des nombreux semis qui arrivent. Et pour cela, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Peut-être avez-vous semé des plantes utiles il y a quelques temps ? Elles auront permis à votre sol de se protéger des intempéries ou du froid : bravo ! Ces dernières sont maintenant prêtes à être coupées ou broyées à la tondeuse. Il faudra ensuite les laisser sécher une semaine sur place avant de les enfouir en surface. Mais si vous avez oublié de semer des plantes utiles en fin d’été dernier, pas d’inquiétude, nous avons une solution. A l’aide d’une grelinette ou d'une simple fourche à bêcher, décompacter la terre afin de l’aérer et casser les mottes… Le tout en douceur et en surface pour ne pas perturber la faune et la flore de votre sol ! Ensuite, épandre du fumier (bien décomposé), du compost ou tout autre amendement organique sur votre terrain, sans lésiner sur les quantités. Enfin, incorporer cet amendement en surface. Amender ça sert à : revitaliser les sols et donc améliorer la fertilité, favoriser la vie microbienne, améliorer la structure du sol… tout cela dans le but d’avoir de meilleurs légumes !